FAQ complète sur l'épilation laser par le Dr Baratte dermatologue
Accueil esthétiqueAccueil esthétiqueAccueil laserAccueil laserAccueil cabinetAccueil cabinetAccueil LEDAccueil LED

<

>

Les questions les plus fréquentes à propos de l’épilation laser

Mais au fait l’épilation laser est-ce définitif ?

Définitif : oui, total : non (80 % des poils sont détruits et le reste persiste sous forme de duvet très fin) en théorie. En pratique cela dépend des zones il pourra y avoir des repousses sur certaines zones, le visage par exemple au moment de la grossesse ou de la ménopause mais dans d'autres zones l'épilation par le laser est vraiment définitive. Pensez-y penser avant de décider de faire le bikini en totalité.

 

Oui chez les femmes pour la plupart des zones non hormono dépendantes (bikini, aisselles, demi jambes) car le follicule est détruit et s'il persiste quelques poils c'est sous la forme de minimes duvets invisibles (plus de 80% de poils détruits).

 

Non chez l'homme qui (heureusement pour lui) fabrique de la testostérone, l'hormone masculine qui stimule la pousse des poils.

 

On parle donc chez l'homme d'une repousse très retardée est très diminuée qui satisfait le plus souvent les personnes qui l'ont faite mais on ne peut pas parler d'épilation définitive.

 

De même chez les femmes qui ont des problèmes hormonaux, des troubles des règles, un hirsutisme, le laser sera toujours à faire en même temps qu'un traitement hormonal.

 

Enfin tous les épisodes de la vie hormonale chez une femme ( puberté, grossesse, ménopause) sont des bouleversements qui vont parfois stimuler la croissance des poils et en réveiller certains !

 

D'ailleurs  il n'est pas recommandé d'épiler avant la puberté ou pendant la grossesse même si le laser n'est pas dangereux et ce pour la tranquillité d'esprit de la future maman !

Est-ce que ça fait mal ?

Non, le laser ne doit pas être douloureux sinon cela veut dire que les paramètres sont trop forts et que l'on risque une brûlure. Le laser est légèrement désagréable, un peu comme de petits coups d'élastique mais le souffle d'air froid atténue vraiment cette sensation, et  plus le poil est fin, moins la sensation douloureuse est importante : sur le visage on ne sent pratiquement rien alors qu'au niveau du bikini , reconnaissons que c'est plus sensible.

 

A noter: la première séance ou les deux premières séances sont les plus désagréables puis, plus les poils s'affinent ,

moins on sent !

Est-ce que c'est cher ?

L'épilation laser s'est beaucoup démocratisée depuis 20 ans mais le prix des lasers restant très élevé, la séance a quand même un coût relativement important. Il faut quand même remarquer que le prix par zone baisse très nettement quand on fait plusieurs zones, réfléchissez donc avant de vous lancer.

 

Par ailleurs si on rapporte le coût de l’épilation laser à celui de l'épilation de toute une vie, celui-ci est très largement amorti !

 

Il est délicat de donner des prix par zone car cela dépend de la pilosité et de la personne, c'est donc à la première consultation qu'un devis personnalisé est réalisé.

Doit-on régler la totalité des séances tout de suite ?

Bien sûr que non. Certaines personnes ont besoin de quatre séances alors que d'autres en feront huit. On règle donc à chaque séance. Ce qui laisse plus de liberté si on doit déménager, suspendre les séances pour grossesse ou Erasmus ou rajouter certaines zones la fois d'après.

Si j'arrête au bout d'une ou deux séances, repart-on à zéro ?

Non tout ce qui a déjà été effectué, affaiblit le poil. Et si vous avez commencé par des séances de lumière pulsée moins efficaces, elles ont quand même commencé à affiner le poil, il faudra donc moins de séances de laser après.

J'ai pris rendez-vous : va-t-on commencer tout de suite ?

Oui si vous êtes décidé, que le devis vous convient et que vous en avez envie. Le mieux est de le préciser à la prise du rendez-vous. À ce moment là seul l'acte laser est compté. Pour les personnes habitant loin du cabinet ou même à l'étranger, le préciser au secrétariat afin que l’on puisse vous rappeler et vous donnez le devis par téléphone dans un premier temps.

 

Non si vous avez juste envie d'avoir des renseignements, de faire une touche d'essai, de poser des questions et besoin de réfléchir. À ce moment-là, la consultation est payante.

Quelle est la différence avec la lumière pulsée ?

La lumière pulsée est un appareil qui délivre de la lumière sur un très grand spectre c'est-à-dire atteignant sur de multiples cibles mais de manière moins efficace qu'un laser.

 

Elle peut être utile en dermatologie sur d'autres indications (le vieillissement cutané, certaines forme de couperose...) mais pour l’épilation, le laser est vraiment plus efficace.

 

Comme l'appareil de lumière pulsée est moins cher, les séances sont moins chères, mais beaucoup plus nombreuses. Si vous avez la peau mate, il y a également un risque augmenté de brûlure.

A noter lumière pulsée et lampe flash sont la même chose !

Est-ce que le laser d'épilation est dangereux ?

Le laser épilatoire est utilisé en pratique courante depuis au moins 25 ans et nous avons plus de recul qu'avec le téléphone portable… La pénétration des photons est de l'ordre de quelques millimètres et en aucun cas le laser ne va toucher les zones glandulaires (sein) ou les ovaires au niveau du bikini.

 

Il n'y a pas de danger connu pendant la grossesse mais par tranquillité d'esprit aussi bien pour le praticien que pour la future mère, il est préférable de différer les séances.

 

En revanche il faut absolument porter des lunettes ou des coques car si le rayon laser était dirigé vers des yeux non protégés il y aurait un risque pour l’œil, ceci aussi bien pour le patient que pour l'opérateur.

Est-ce que les hommes peuvent se faire épiler au laser ?

Bien sûr, mais il ne faut pas attendre une épilation totale comme chez les femmes. En effet les hommes ont de la testostérone qui stimule la pousse du poil. On obtient donc une repousse beaucoup plus fine et très retardée ce qui permet donc après trois ou quatre séances « d'attaque » de faire une ou deux séance d'entretien par an.

Après la première séance peut-on prévoir le nombre de séances totales ?

C'est LA question posée le plus souvent !! Et il très difficile d'y répondre car certaines personnes théoriquement « parfaites » pour l'épilation laser avec un poil très foncé et une peau très claire ont besoin de plus de séances que d'autres personnes à la peau mate, alors que théoriquement c'est l'inverse. Il y a la théorie et il y a des variations individuelles non prévisibles. Mais globalement, en l'absence de trouble hormonal, l'épilation laser fonctionne pratiquement toujours très bien.

Est-ce que je peux m'épiler entre deux séances laser ?

Oui à condition d'employer une méthode qui n'enlève pas le bulbe pour qu'on puisse être efficace à la séance après. Par exemple la crème dépilatoire ou le rasoir sont possibles alors que la pince, la cire ou les épilateurs électriques sont interdits dès que l'on commence les séances.

Vais-je avoir besoin de séances d'entretien ?

En principe non. Seul un très petit nombre de personnes ont besoin de séance tous les deux ou trois ans en ce qui concerne le corps. Au niveau du visage, les séances d'entretien seront moins exceptionnelles car il y a facteur hormonal surtout en péri- ménopause.

Peut-on épiler le duvet ?

Non il vaut mieux éviter le duvet car celui-ci, chauffé par le laser peut se transformer en vrai poil… ce qui n'est vraiment pas le but !!

A partir de quel âge commencer ?

On peut démarrer dès le cap de la puberté passé. Il faut un peu plus de séances bien sûr quand on commence à 16 ans que quand on commence à 35, mais quelle liberté !

Quand on démarre après 40 ans il faut en général beaucoup moins de séances pour obtenir un bon résultat.

Peut-on épiler toutes les zones ?

Presque, à part certaines qui risquent d'entraîner une repousse paradoxale c'est-à-dire un vrai poil alors qu'on avait du duvet, donc si le médecin vous dit de ne pas épiler une zone écoutez le !

Je suis bronzée : puis-je faire la séance ?

Oui à condition de le signaler pour qu'on puisse adapter le laser.

J'ai aussi des poils blancs, que faire ?

Le laser n'est pas efficace sur les poils blancs, mais à l'issue de la séance on complète avec une séance d'épilation électrique un peu plus fastidieuse mais qui va supprimer les poils blancs en plusieurs séances.

J'ai des petites croûtes sur les jambes après la séance, vais-je avoir des cicatrices ?

Ces petites croûtes sur les jambes peuvent arriver après une séance laser si on a oublié qu'on s'était exposé au soleil et qu'on ne l'a pas signalé. Heureusement, ça correspond à une mini brûlure très superficielle, qui guérit en huit à 10 jours, en laissant une trace plus blanche pendant quelques semaines mais qui va repigmenter sans laisser aucune cicatrice.

Pourquoi les prix ne sont-ils pas sur le site ?

Parce que le prix dépend du nombre de zones que l'on réalise et de la pilosité dans ces zones. Par exemple, quand on parle des cuisses, certaines personnes n'en ont qu'à la partie postérieure sur une petite zone, le prix est donc réduit forcément. Ceci fait l'objet du devis à la première séance.

 

Voici un petit ordre d'idée quand même du prix par séance :

  • lèvre supérieure: 70 €
  • aisselles : 100 €
  • demi jambes + aisselles +bikini : 420 €

 

Mais n'oubliez pas que si le prix est évidemment un des facteurs de choix, l'expérience, la qualité des lasers et le suivi sont des facteurs essentiels à prendre en compte également.

 

Auteur de l'article : Docteur Isabelle Baratte.