Laser CO2 fractionné à Lyon pour le resurfacing de la peau du visage
Accueil esthétiqueAccueil esthétiqueAccueil laserAccueil laserAccueil cabinetAccueil cabinetAccueil LEDAccueil LED

<

>

Laser CO2 fractionné

La technique :

Le concept de "fractionnal photothermolysis" a été introduit par l'équipe de Rox Anderson en 2004. La longueur d'onde utilisée est de 10600 nm.

L'énergie du laser est délivrée sous forme d'une multitude de spots de quelques centaines de microns de diamètre et elle induit la coagulation de zones microscopiques de traitement thermique plus ou moins profondément dans le derme.

 

Le point essentiel est la conservation de zones de peau saine qui va permettre une ré-epithélialisation (régénération) rapide de l'épiderme et du derme avec prolifération par les fibroblastes de néo-collagène et d'élastine.

C'est cette conservation de zones non traitées qui fait la différence avec le CO2 continu en particulier pour les suites qui sont moins lourdes et le risque de complications moindre.

L'espacement des micro-spots et leur puissance sont variables permettant ainsi de moduler l'effet enfonction des lésions à traiter.

Laser Co2 fractionné Lyon
Laser Co2 fractionné Lyon

Les indications :

Vieillissement cutané (rides et ridules), cicatrices post chirurgicales ou d'acné, vergetures parfois.

Rajeunissement du visage ou du décolleté en association avec la mésothérapie et la LED ("méso-laser").

Film réalisé par le Dr Pillouer Prost à Marseille, selon la même technique.

La séance :

En général pas de crème anesthésiante, du froid est appliqué pendant le geste.

Un ou plusieurs passages selon les indications,

Une à deux séances sont en général nécessaires (espacées de 6 à 8 semaines).

Attention: traitement préventif par Aciclovir per os avant et après la séance obligatoire même si vous n'avez pas d'antécédents d'herpès labial connu et à fortiori si vous en avez.

Après la séance :

Prévoir 5 jours d'éviction sociale relative.

Rougeur et gonflement sont la règle pendant 3 jours.

Soins post laser : crème cicatrisante et pulvérisations d'eau thermale.

Des micro-croûtes se forment dès le 3ie jour donnant un aspect pseudo bronzé qui peut être maquillé.

Une rougeur est normale pendant 1 mois.

L'effet tenseur est optimal à 3 mois.

Les précautions :

Dépister les contre indications à la consultation préalable (grossesse, lésions ou maladies de peau) qui permet aussi de fournir les informations et le devis selon le nombre de séances et la surface traitée.

Effets secondaires :

Ils sont limités à une rougeur et un léger oedème pendant 2 à 3 jours.

Un aspect brunâtre de la peau 4 à 8 jours.

Une rougeur 15 jours après la séance entrainant l'obligation d'une protection solaire.

 

Des risques d'hyperpigmentation réactionnelle existent pour les peaux mates même s'ils sont beaucoup moins fréquent qu'avec le CO2 continu et des traces d'hypopigmentations microscopiques ont été récemment décrits après traitement du cou.

 

Le laser Co2 fractionné est une acté à visée esthétique qui n'est pas remboursé par la sécurité sociale.

 

Auteur de l'article : Docteur Isabelle Baratte.